Vie de quartier à Pekin

Bonjour à tous,

Une vague de froid flotte sur la ville de Pekin. Elle nous oblige à longer les murs, à accélérer le pas ou à nous enfoncer un peu plus profondément dans nos vêtements, pourtant, la vie ici continue. Je vous présente une série d’images prises lors de mes déambulations dans les ruelles à l’ambiance quasi villageoise des Hutongs. Ces quartiers traditionnels construits en brique de plus de 700 ans sont le symbole de la ville, mais sont également en voie de disparition devant l’évolution urbaine de cette mégalopole.

Bonne promenade.
Céline

11 commentaires sur “Vie de quartier à Pekin”

  1. Merci Céline pour ces vues qui bientôt seront « d’archives » .Je ne suis jamais allé à Pékin.Ces quartiers comme tu dis plein de vies seront appelés à disparaître pour laisser la place à une mégapole impersonnelle ainsi va une mondialisation qui efface progressivement tout ce qui a un cachet, une originalité….

  2. Bravo, Céline, pour ces images au travers desquelles, tu as réussi finement à faire ressentir l’un des problèmes majeurs de la vie pékinoise, je veux parler de la pollution atmosphérique. J’en tousse devant mon écran. Comme d’habitude tu arrives à me surprendre et à me combler.. Bises.

    • Merci à tous pour votre passage et pour avoir laisser vos impressions sur cette série, dont je n’attendais pas autant d’enthousiasme. La couleur, la chaleur et l’exotisme sont pourtant d’habitude beaucoup plus flatteurs, mais j’aime de plus en plus ces ambiances mystérieuses et chargées. Je trouve que cela reflète très bien mon ressenti sur le terrain.
      @ Vincent: pour répondre à ta question, les bâtiments de ces quartiers sont en briques grises. L’hiver et le froid renforcent ce côté monochromatique (les images ont légèrement été désaturées).

  3. Merci Céline pour ces très beaux clichés !! La dominante un peu « terne » est due à l’ambiance chinoise et à son atmosphère ou tu as fais un post-traitement ? Bises

Laisser un commentaire