L’appel de la route

Chers amis,

je vous avais annoncé il y a quelques mois que Sam et moi avions passé notre permis poids-lourd. Il est dorénavant temps d'éclaircir ce mystère et de vous dévoiler notre projet.

Cela fait déjà un an que nous avons fait l'acquisition d'un petit camion pour partir cette année en voyage au long court. Ceux qui ont lu l'interview publiée par Joëlle Verbrugge ici, et l'article dans le 24heures ici (1er quotidien Suisse romand) sont certainement déjà au courant.

Après de longues et profondes réflexions sur la manière de voyager pour ce projet, nous avons finalement décidé de le faire avec un véhicule aménagé, qui nous servira aussi de bureau pendant notre absence. Nous partirons donc avec ce "petit" camion qui a nécessité que l’on passe notre permis poids-lourd l’été dernier.

La cellule d’habitation sera entièrement équipée et aménagée par nos soins, en fonction de nos besoins bien définis, qu’ils soient sur le plan de la vie de tous les jours ou sur notre travail photographique.

Nous allons prendre, certainement début juillet de cette année, la direction de l’Est, vers l’Asie. Bien que nous ayons déjà une idée assez précise de notre fil conducteur qui sera basé sur l’Homme et la Nature, nous ne souhaitons surtout pas partir avec un parcours tout tracé.

Notre vision étant d’aborder le voyage autrement. Aujourd’hui, sur beaucoup d'aspects qui agrémentent notre quotidien (voyages inclus), nous avons tendance à vouloir tout contrôler à l’avance, ne laissant plus, où peu, de place aux surprises que nous offre ce monde, quelles soient naturelles ou humaines.

Nous souhaitons ainsi que le voyage se dévoile à nous, en nous laissant guider par les rencontres et découvertes qui se présenteront à nous au fil des kilomètres. Une des seules contraintes qui s’imposera sera celle des limites officielles d’entrée et de sortie des pays traversés, mais notre évolution à l’intérieur des pays sera livrée à la providence.

Notre projet de terrain, tout comme notre galerie s’appellera EVANA. Ce mot combine nos deux parcours photographiques que sont le voyage, donc l’ÉVAsion pour moi, et la NAture pour le travail de Sam.

Après plus de 6 mois de démarches administratives sans fin, pendant lesquels nous n'avons pas pu rouler avec le véhicule, nous recevons enfin la carte grise et les plaques définitives.

La première chose que nous faisons en ce jour de fête, c'est d'aller le faire tourner un peu près de chez nous et de profitez des premiers instants d'une nouvelle aventure nomade.

En attendant d'avancer sur le projet pour vous en dévoiler d'avantage, je vous rappelle que vous pouvez nous rendre visite dans notre Galerie EVANA, située à Crans-Montana en Suisse. Nous y serons jusqu'à mi-avril.

Plus de détails ici: www.evana.art.

A très vite.

Céline

17 commentaires sur “L’appel de la route”

  1. On s’en doutait un peu … même beaucoup !
    Quel beau projet !
    Je suis de tout cœur avec vous.
    J’ai hâte de suivre vos périples et d’en admirer les témoignages photographiques.
    Bonnes routes (quand il y en aura !)
    Au plaisir de se revoir.
    Je vous embrasse
    James

  2. L’aventure c’est aussi le chemin… je suis sûr que votre nouveau destrier vous portera où vous le souhaitez.
    PS: J’adore la couleur Jaune 😉

  3. Comme j’aime vos défis, vous nous montrez la plus belle route, celle qui serpente comme un flux sanguin, celle qui passe par le cœur moteur essentiel et qui aboutit au regard celui qui anime vos émotions. Nous vous suivrons avec l’ Âme d’un enfant
    En Juillet je serai en Mongolie et j’aurai une pensée pour toi Céline.
    En attendant savourez vos préparatifs ils n’en seront que plus vivants.
    Bien et à toi et à Samuel.
    Denis.

    • Merci Denis, tes mots sont toujours un souffle de bonheur. J’aurai également une pensée pour vous en juillet, la Mongolie, on ne peut plus l’oublier une fois que l’on a découvert ses richesses, des plus simples bien sûr.

  4. Encore toutes mes félicitations à vous deux pour ce merveilleux projet,. Puissent nos routes se re-croiser en 2019, je vais tout faire pour, de mon coté. La grosss bizzz du dahut des steppes mongoles. Sparadrapement votre.

  5. Joli projet, que vous portez à deux, et qui vous porte. « Se livrer à la providence », beau programme ! Vous allez partir avec cette envie de rencontres et d’émerveillement qui fait déjà briller vos yeux. Votre voyage sera riche. Et nous, dans notre petite maison confortable mais immobile, nous rêverons en lisant vos récits, en nous laissant prendre par vos photos.
    Comme disent les anglophones : « enjoy ! »
    A bientôt pour la suite, et bonjour à Sam.

    • Bonjour Brigitte, merci pour ce beau message qui ne fait que conforter notre choix, nous sommes impatients, mais nous savons aussi savourer ce que nous possédons le jour présent.