Couleur du Maroc

C’est en voyant la série d’images de Céline et en écoutant son récit de voyage que les mots suivants me sont venus, en guise d’illustration.

La couleur que Céline retiendra de son voyage au Maroc ? Le sable ! Dans la couleur sable il y a évidemment les dunes aux courbes douces qui jouent si bien entre ombres et lumières ou le sable en tempête qui gomme les contours et nous mélange les sons. Couleur de matière comme le turquoise ou l’émeraude, le sable amène immédiatement aux immensités vides, aux dunes, aux nuances infinies comme celles qui s’exposent à l’approche des déserts de l’Erg Chebi et de Chegaga, gamme sans fin de teintes et de nuances, tantôt rosées, argentées, beiges ou orangées en fonction de l’heure de la journée.

Mais partout dans ce pays, au fil des photos, le sable s’est imposé à elle comme une évidence, toujours présent par ses teintes et ses nuances quel que soit le sujet. Sable-auréoline des champs de blé ou d’orge, des épis mis à sécher sur la terre fissurée par le soleil et la sécheresse. Ou plus loin, sable-ocre jaune pour cette poussière omniprésente qui semble être montée du sol pour construire les maisons et les villages, aussi parfaitement intégrés dans le paysage que les habitants dans leurs amples robes, pour la plupart couleur sable-beige ou sable -terre d’ombre brûlée. Mimétisme des demeures et de ceux qui y vivent, pour et par la terre, leur vie est en symbiose parfaite avec l’environnement, écologique par force et par évidence.

Terre africaine si proche de l’Europe, le Maroc sait apprivoiser le voyageur sans le brusquer pour l’amener doucement au cœur de son identité par des rencontres émouvantes et des paysages somptueux. Depuis les maisons blanches de la Méditerranée, on glisse tranquillement vers le sud et le sable avec des teintes d’abord pâles, qui s’affirment en forme et en intensité jusqu’à cette couleur qui a fasciné et inspiré Céline, couleur qu’on retrouve dans toute son évidente simplicité au milieu des dunes : le sable.

Juliette Derimay

15 thoughts on “Couleur du Maroc”

  1. Belles photos de paysages magnifiques d’un pays chaleureux au sens réel comme au figuré. Si vous passez par la vallée du Dadès, ne manquez pas de séjourner chez Mastapha El Hamdaoui , dans sa Kasbah « Dar Jnan Tioura » à Boumalene-du-Dades. J’y ai séjourné 3 fois depuis 2013 en famille et avec des amis, plaisir garanti.

    • Bonjour Jean-Pierre,
      Merci pour votre passage sur le blog. Nous sommes passés par la vallée du Dadès, mais certainement trop vite, n’ayant pas encore ce contact ! Une prochaine fois peut-être. Le Maroc nous a éblouit, pas uniquement par cette lumière intense, mais comme vous le dites, par l’accueil chaleureux de ses habitants.
      A bientôt j’espère.

  2. Maroc, ce pays porte en son nom sa couleur ”ocre”, ces maisons et ces personnages sont comme des grains de sable qui habillent et voilent ces magnifiques photos. En les tirant sur papier ces grains donneront un aspect particulier, une chaleur que l’on ressent dans cette torpeur. Merci pour ces tableaux, de vrais Monet d’échange, soyons francs.

Leave A Comment