Architecture en Lettonie – Riga & Liepaja

Bonjour à tous,

Il est grand temps de vous donner quelques fraiches nouvelles de mon voyage avec Sam et notre petit camion Scoubi.

Les dernières remontent au mois de mars, lorsque nous arrivions tout juste en Finlande. Comme beaucoup, la situation sanitaire nous a cloué au sol. Le confinement n’était pas imposé (heureusement pour nous dans notre 6m2 !), mais chacun devait prendre ses responsabilités en limitant au maximum les sorties et les déplacements, ce que nous avons fait en restant deux mois dans le grand nord lapon. 

Nous avons néanmoins pu profiter de la nature, malgré des conditions météo très capricieuses. La longue période hivernale qu’impose le grand nord fut assez particulière pour nous aussi, d’un point de vue personnel, social et professionnel.

Il y a quelques semaines nous avons obtenu l’autorisation de quitter la Finlande et de transiter en Estonie pour rejoindre la Lettonie, où nous nous trouvons actuellement.

Il est assez rare que j’entre dans un nouveau pays sans avoir en tête des images préconçues ou des stéréotypes bien ancrés. Comme c’est la première fois que je voyage dans les pays baltes, la surprise est entière.

Nous commençons par la visite de la capitale, Riga. Les ruelles de la vieille ville sont désertes, les commerces en grande partie encore fermés. Il y règne une ambiance très particulière et je me sens privilégiée de la découvrir dénudée de toute présence humaine pour mieux apprécier son architecture de style Art Nouveau.

VILLE DE RIGA

Mais c’est Liepaja qui aura davantage su me séduire. Cette ville côtière, marquée par son histoire est un concentré de styles architecturaux.

Même dans un périmètre réduit, du centre ville à la mer, il est possible de profiter de toute cette richesse. Je papillone d’un quartier à l’autre et j’ai l’impression de remonter dans le temps en quelques pas seulement.

Les quartiers les plus anciens possèdent encore de nombreuses bâtisses en bois qui datent du 17ème siècle. Certaines maisons me font penser aux datchas de Sibérie.

La brique rouge est très présente et rend un bel hommage à l’architecte en chef Paul Max Bertschy qui a travaillé pendant plus de 30 ans pour la ville dès 1870.

C'est au début du XXe siècle, en plein essor économique, que la ville entame sa transformation dans le style Art Nouveau. Ce style sera le choix principal pour les immeubles locatifs et les bâtiments d'intérêt public, tels que le théâtre, les écoles, les cinémas et les immeubles de bureaux.

À tout cela viennent s'intercaler des immeubles plus modernes marqués par l’ère soviétique, sans oublier la salle de spectacle le "Great Amber", de verre couleur ambre, emblème de cette ville moderne!

Liepaja, que l’on surnomme « la ville où le vent est né » est surtout une ville très verte. Je crois que les quatre mois d’hiver m’ont rendue davantage sensible à la couleur et particulièrement à la verdure !

D’un point de vue purement photographique, j’ai eu envie de documenter cette richesse en travaillant sur les détails et les matières plutôt que sur des plans larges pour faire resortir la brique, le béton, le marbre, le bois, le plâtre. Les bâtiments de plain-pied sont certes splendides, mais j’ai volontairement resserré le cadre avec le plus souvent des prises de vue en frontal.

J’ai rajouté quelques plans plus larges à la fin de la série, pour vous donner une idée plus réaliste de cette ville pleine de charme.

Belle visite à vous et à bientôt,

Céline

VILLE DE LIEPAJA

S’abonner
Notifier de
guest
10 Commentaires
Plus récent
Plus ancient Plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
Christine

Vivre confinés dans 6 m2 dans le Nord, c’est un véritable défi… Tu nous offres avec cette série de photos une véritable explosion de couleurs. On sent ton plaisir de retrouver la belle saison! Bonne suite de voyage Céline.

rejean ouellet

Est-ce qu’ils vivent aussi le confinement dû au covid-19?

Rieker

Très beau voyage que tu nous offre , merci et Bravo !

Antoine QUESSON alias quantinosse

Beauté, calme, silence, couleurs, solitude, rues désertes… Vie intérieure. Des rues pavées de bonnes intentions .Où sont les hommes ? J’ai envie de frapper au carreau, d’écarter un rideau, d’ouvrir une porte pour rencontrer…. Mais ce sera sans doute l’occasion d’un autre projet. Celui-ci est magnifique. Merci de nous faire voyager.

Sylvie

Ce que j’apprécie outre la beauté des images et leur pertinence c’est le texte qui accompagne celles-ci Merci pour ce voyage photographique 😄

10
0
Qu'en pensez-vous ?x
()
x